Cites-SNC

Antonio Fiori : Un parlement européen plus eurosceptique?

Spread the love

Un système meurt des abus qu’il engendre. Ce sont d’excellents dérivatifs aux mécontentements divers. Tous les philosophes s’accorderont sur ce point, car ce n’est pas lier l’avenir au présent que d’établir un rapport de convenance ou de disconvenance entre une conduite donnée et le caractère présent d’une personne que l’on connaît. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Qui fait l’âne ne doit pas s’étonner si les autres lui montent dessus ». C’est surtout la terre qu’on tient et qu’on cherche à tenir de plus en plus ; on crée ou l’on développe l’antisémitisme et l’anglophobie. Ils exagèrent ; mais il est certain que plus de la moitié de la population française est mentalement catholique. Mais combien d’entreprises ont découvert ou vont découvrir, au moment d’ouvrir un compte, que leur propre marque est déjà utilisée à titre de username ? L’entreprise sous sauvegarde est en « orange » ; elle a des signes de faiblesses. Ce ne sont pas des mots que nous apprenons d’abord à prononcer, mais des phrases. Même si le dirigeant reste maître de ses affaires, il est assisté par un administrateur. Puisque la vitesse de vibration d’un corps sonore ou celle de l’éther sont des grandeurs mesurables et continues, on voit une raison suffisante pour que le passage de la sensation d’un ton à celle d’un autre ton, de la sensation d’une couleur à celle d’une autre couleur, se fasse avec continuité ; mais il n’y a pas pour cela entre les diverses sensations de tons et de couleurs des rapports numériques assignables, comme il y en a entre les vitesses de vibration qui leur correspondent. En général, comme nous avons tâché de l’établir dans l’avant-dernier chapitre, à côté de l’abstraction artificielle qui n’est qu’une fiction de l’esprit, accommodée à ses instruments et à ses besoins, se place l’abstraction rationnelle, qui n’est que la conception ou la représentation idéale des liens que la nature a mis entre les choses et de la subordination des phénomènes. On est loin de la vision anglo-saxonne qui voit des qualités de gestionnaire dans celui qui sait recourir suffisamment tôt à la justice pour sauver son entreprise. On peut néanmoins s’interroger sur la pertinence de ces créations quand on constate que la dernière innovation en date, la sauvegarde, n’est au final que très peu utilisée en pratique malgré des conditions d’ouverture assez large. Mais le déterministe va beaucoup plus loin : il affirme que la contingence de notre solution tient à ce que nous ne connaissons jamais toutes les conditions du problème ; que la probabilité de notre prévision augmenterait à mesure qu’on nous fournirait un plus grand nombre de ces conditions ; et qu’enfin la con­naissance complète, parfaite, de tous les antécédents sans exception aucune rendrait la prévision infailliblement vraie. Le sentiment spiritualiste est si pressant alors que la philosophie ne prend pas le temps de se faire une doctrine ; elle la reçoit toute faite ou à peu près des mains de Platon, de Descartes, de Leibniz, sans même essayer de la renouveler et de la mettre ainsi en état de répondre aux exigences de la science moderne. Telle est donc l’hypothèse qu’il s’agit d’examiner. Pourtant, les produits devenus sans valeur dans leur premier circuit de vie peuvent acquérir une valeur et une utilité dans un autre circuit. La question est de savoir si un philosophe Paul, vivant à la même époque que Pierre ou, si vous aimez mieux, plusieurs siècles auparavant, eût pu, connaissant toutes les conditions dans lesquelles Pierre agit, prédire avec certitude le choix que Pierre a fait. Mais il y a ici une distinction capitale à faire. Nous ne pouvons jamais être sûrs que l’opinion que nous cherchons à étouffer est fausse, et en fussions-nous sûrs, l’étouffer serait encore un mal. Au contraire, si je cherche à vous rendre compte de cet état psychologique, je ne pourrai vous en faire comprendre l’intensité que par un signe précis et de nature mathé­matique ; il faudra que j’en mesure l’importance, que je le compare à ce qui précède et à ce qui suit, enfin que je détermine la part qui lui revient dans l’acte final. Et je le déclarerai plus ou moins intense, plus ou moins important, selon que l’acte final s’expliquera par lui ou sans lui. Ce n’est là qu’une forme de la méthode de ténacité, avant que se soit développée la conception de la vérité comme bien commun à tous. Je com­prends fort bien ce commencement de reconnaissance automatique qui consis­terait, comme on l’a vu plus haut, à souligner les principales articulations de cette phrase, à en adopter ainsi le mouvement. Si l’enjeu est de préserver sa quote-part de la valeur, alors l’enjeu est moins la transformation interne que le redéploiement. À vrai dire, il se borne à établir une série de rapports de position entre ce corps et d’autres corps donnés, une série de simultanéités et de coïncidences, une série de relations numériques : quant à la durée proprement dite, elle reste en dehors du calcul, et ne serait perçue que par une conscience capable, non seulement d’assister à ces simultanéités successives, mais d’en vivre les intervalles. Mais nous oublions alors que les états de conscience sont des progrès, et non pas des choses ; que si nous les désignons chacun par un seul mot, c’est pour la commodité du langage ; qu’ils vivent, et que, vivant, ils changent sans cesse ; que, par conséquent, on ne saurait en retrancher quelque moment sans les appauvrir de quelque impression et en modifier ainsi la qualité.

Archives

Pages