Cites-SNC

Antonio Fiori : Pourquoi la transition énergétique va détruire des centaines de milliers d’emplois

Spread the love

D’après son caractère contradictoire, le régime métaphysique ou ontologique est toujours placé dans cette inévitable alternative de tendre à une vaine restauration de l’état théologique pour satisfaire aux conditions d’ordre, ou de pousser à une situation purement négative afin d’échapper à l’empire oppressif de la théologie. — Si, au contraire, ils cherchent à se rendre compte de la cause primordiale de leur sujétion ; si, l’ayant découverte, l’ayant réduite, pour ainsi dire, à son expression la plus nette et la plus simple, ils s’attaquent à cette cause avec énergie, avec ténacité, avec une volonté terrible qui refuse de se laisser détourner de son but — alors, leur succès est assuré ; et s’ils savent faire usage d’une politique très simple, dédaigneuse des vieux rouages de la politique bourgeoise, ce succès se manifestera très rapidement. La chose n’a pas besoin d’autre explication, en ce qui touche à l’invention de notre arithmétique décimale. Il n’entre pas dans l’objet de ce chapitre de rassembler toutes les réfutations qu’on peut faire de cette erreur fondamentale, la plus funeste qui ait jamais infecté les sciences politiques ; CAR, si la société est d’invention et de convention, il s’ensuit que chacun peut inventer une nouvelle forme sociale, et telle a été en effet, depuis Rousseau, la direction des esprits. Car, dans l’hypothèse, il y aura pour le choléra une marche et une allure générales, qui ne seront pas modifiées ou qui ne subiront que des modifications d’un ordre secondaire, selon les dispositions des populations ou des individus accidentellement soumis à son invasion : comme la marche et l’allure du mistral ne dépendent pas sensiblement des circonstances accidentelles qui ont amené telle ou telle molécule d’air dans la région où ce vent domine. Cette manière d’envisager les choses n’a pas eu de peine à se faire accepter. L’espèce humaine n’est pas infaillible ; ses vérités ne sont, pour la plupart, que des demi-vérités : l’unité d’opinion n’est pas désirable, à moins qu’elle ne résulte de la comparaison la plus libre et la plus entière des opinions contraires : la diversité d’opinions n’est pas un mal mais un bien, tant que l’humanité ne sera pas beaucoup plus capable qu’elle ne l’est aujourd’hui de reconnaître toutes les diverses faces de la vérité : voilà autant de principes tout aussi applicables à la manière d’agir des hommes qu’à leurs opinions. Fait remarquable, là où différents credos s’épanouissent côte à côte, les transfuges sont méprisés même du parti dont ils embrassent la foi, tant l’idée de loyauté féodale a remplacé l’ardeur pour la vérité. Bien sûr, il y a des exceptions à cette tendance. Ce qu’il y a d’incontestable, c’est que le sens de l’odorat ne donnerait à lui seul aucune notion du monde extérieur, et que, dans la constitution normale de l’homme, il n’ajoute rien à la connaissance théorique ou scientifique du monde extérieur. On entrevoit ainsi, dans notre hypothèse, la possibilité de distinguer plus clairement l’esprit de la matière, et d’opérer un rapprochement entre eux. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents ». Depuis la « rupture » de la campagne 2007 et la « nouvelle renaissance qui n’adviendra que grâce à l’éducation » de la Lettre aux enseignants, en passant par la « politique de civilisation », la « refondation du capitalisme », immédiatement suivie de la « refondation de l’Europe », l’hyperbole devient lieu commun, l’extrême devient banal, l’excès devient la règle. Comme il est impossible de faire une révolution politique tous les trois mois, cela revient à vider les mots de leur épaisseur de sens, par-delà la vérité ou le mensonge. Helmholtz a signalé un phéno­mène d’interprétation du même genre, mais plus compliqué encore : « Si l’on compose du blanc, dit-il, avec deux couleurs spectrales, et qu’on augmente ou diminue dans le même rapport les intensités des deux lumières chromatiques, de telle sorte que les proportions du mélange restent les mêmes, la couleur résultante reste la même, bien que le rapport d’intensité des sensations change notablement… Cela tient à ce que la lumière solaire, que nous considérons comme étant le blanc normal, pendant le jour, subit elle-même, quand l’inten­sité lumineuse varie, des modifica Cette rhétorique atteint naturellement son paroxysme en période électorale. La terreur fut générale. Proposer un référendum, ce n’est pas choisir une forme de consultation, c’est « donner la parole au peuple », lui permettre de « trancher », et ceux qui sont contre ont « peur du peuple ». La pollution locale de l’air est un problème majeur de santé publique en Chine, particulièrement dans les villes proches des centrales thermiques. Dans l’énergie, elles ne sont pas encore si nombreuses. Une solution fonctionnelle et agile sur le long terme pour l’énergie doit privilégier des plateformes analytiques flexibles, qui permettent d’utiliser et de réutiliser les données, à l’aide d’un traitement analytique répondant à vos données et besoins actuels, mais aussi capables de s’adapter à vos données et besoins futurs. On peut admettre que la liberté crée l’idée du monde ; on ne peut admettre qu’elle crée l’idée de Dieu.

Archives

Pages