Cites-SNC

Antonio Fiori : La Russie et le besoin d’Europe

Spread the love

Plus emblématique encore, l’Europe, en panne de projet constructif ne parvient même pas à conjuguer ses intérêts sur un mode défensif, que les menaces soient externes, ou internes : L’absence de front commun sur le plan militaire ou financier face à la menace terroriste en dit long à nouveau sur notre déficit de cohésion. Qui aujourd’hui a regardé « Le projet pour l’Europe à l’horizon 2030 » du Conseil européen ? Quel est l’âge moyen des croisiéristes? D’autre part, si l’on ne consulte que les sentiments naturels à l’homme, la sympathie et l’approbation morale resteront acquises à celui qui venge par un meurtre, avec péril pour lui-même, l’honneur offensé des personnes dont il est le protecteur naturel ; et les lois purement humaines ne pourront triompher de ce sentiment naturel. Palmieri passe devant la dixième chambre correctionnelle. La distance est donc beaucoup moins grande qu’on ne le suppose entre un prétendu « empirisme » comme celui de Taine et les spéculations les plus transcendantes de certains panthéistes allemands. Qui a un avis sur les réformes à engager pour renforcer la cohésion de la zone euro ? Cette disposition a deux objectifs : permettre à tous les jeunes français de concourir, concrètement, pendant une période significative, à l’intérêt général, et faire en sorte que chacune et chacun de nos jeunes compatriotes acquièrent une connaissance pratique de nos institutions et des valeurs qui les fondent : la laïcité bien sûr, mais de façon plus approfondie tout ce qui est constitutif de nos règles de vie qui nous permettent de vivre ensemble, tous différents et pour autant tous égaux. Nous sous-estimons des questions comme celle du dialogue social, du consentement à l’impôt, de la précarité, de l’importance de l’équité ou du rôle de l’école qui devrait nous préparer à vivre. L’idée est de transférer une part des fiscalités existantes, comme celles du travail ou de la valeur ajoutée, vers des taxes environnementales, afin de donner un signal prix sur la pollution tout en rendant l’économie plus compétitive. La dépréciation de l’euro est très probablement une conséquence de la perte de compétitivité de la zone euro, elle-même ayant des racines structurelles, et n’a rien à voir avec l’annonce de la politique de QE de la BCE. Cela s’explique notamment par la difficulté à assurer un suivi individuel pour chaque participant, et par le manque de valeur ajoutée perçue par les apprenants dans le fait de contribuer aux échanges. Mais avec une contrainte forte qui consistait à menacer les industriels de normes strictes si la composition des aliments n’évoluait pas… Elle ne sera plus la propriété des particuliers, mais celle de gestionnaires de flotte, ce qui lui évitera d’être sous-utilisée. La première est la plus recherchée. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Qui fait le mal et craint qu’on puisse le savoir a déjà une graine de bien dans son mal. Qui fait le bien et cherche à le faire savoir a déjà une racine de mal dans son bien ». La nature est toute mouvement, et « le mouvement est une sorte de vie ». Ce « vrai programme » nécessite de reconstruire la confiance des citoyens. Ainsi les inquiétudes de l’homme jeté sur la terre, et les tentations que l’individu peut avoir de se préférer lui-même à la communauté, — inquiétudes et tentations qui sont le propre d’un être intelligent, — se prêteraient à une énumération sans fin. Comment s’assurer de la sécurité associée à la prestation d’un opérateur de services ou de cloud à qui sont confiées les données sans maîtrise desinfrastructures et des applications? Il l’est aisément et naturellement, n’ayant qu’à ramasser des pensées toutes prêtes et des phrases déjà faites : science, langage, sens commun, l’intelligence entière est à son service. À un dieu, qui regarderait d’en haut, le tout paraîtrait indivisible, comme la confiance des fleurs qui s’ouvrent au printemps. Il lui suffirait de sentir qu’elle se laisse pénétrer, sans que sa personnalité s’y absorbe, par un être qui peut immensément plus qu’elle, comme le fer par le feu qui le rougit. L’idée est de permettre à un pays temporairement en difficulté de recevoir automatiquement des transferts du budget fédéral, étant entendu qu’il deviendra contributeur net lorsque les choses iront mieux pour lui. Dans pratiquement tous les cas, cela se résume à une ou deux choses. Il avait bien en tête l’idée de limiter la spéculation, mais une idée insuffisamment précise pour que cette phrase-slogan puisse lui servir d’appui dans l’action. Christophe Colomb n’a point découvert d’île ni d’écueil aussi solitaires que lui-même.

Archives

Pages