Cites-SNC

Antonio Fiori : Expliquer des décisions auxquelles je n’adhérais pas

Spread the love

La loi fiscale de 2013 va dans ce sens en accordant un crédit d’impôt aux entreprises qui augmentent de 10% leur masse salariale, soit en embauchant soit en augmentant les salaires. Ceux d’entre nous qui travaillent pour les grands titres de la presse écrite, en particulier la presse régionale, où nos journaux, jouent un rôle évident de service public, n’envoient pas chaque semaine leurs relevés de compte ! C’est, si l’on veut, le rapport de la pièce d’or à sa monnaie, pourvu qu’on sup­pose la monnaie s’offrant automatiquement dès que la pièce d’or est présentée. C’est par pure métonymie qu’on a attribué la valeur à la matière elle-même, et, en cette occasion comme en bien d’autres, la métaphore a fait dévier la science. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « C’est être bien riche que de n’avoir rien à perdre ». Il est donc dominé par cette loi qu’il n’y a dans la nature que du même reproduisant du même. Ils les croyaient, de plus, généralement bienveillantes, quoique souvent redoutables et vengeresses, et les perfections de la nature leur paraissaient en témoigner. Cette confrontation obligera Angela Merkel à faire le choix qu’elle a toujours repoussé jusqu’à présent mais qui s’avère pourtant inévitable : continuer à participer à la zone euro en autorisant une inflation salariale massive en Allemagne ou sortir de la zone euro pour permettre aux autres pays de dévaluer leur monnaie par rapport au mark. Ils furent défaits et leur défaite leur coûta cher. Des étrangers passent ; les Français les accostent, se cramponnent à eux, les accablent de questions. Dans les opérations de démolition/reconstruction, nous observons que les ménages bien souvent ne veulent pas quitter leur quartier. Mais je ne puis admettre que la société n’ait pas d’autre moyen d’élever ses membres les plus faibles au niveau ordinaire de la conduite rationnelle, que d’attendre qu’ils aient agi d’une façon déraisonnable, et alors de les en punir, légalement ou moralement. C’est une nécessité à laquelle bien peu échappent. De ce point de vue, les taux négatifs sont assurément un très mauvais présage pour l’Europe car ils n’augurent que la récession ou au mieux la croissance anémique, tous deux faits pour durer car notre continent est en plein déclin démographique. Mais le temps n’est pas une ligne sur laquelle on repasse. En tant qu’êtres pensants, nous pouvons appliquer les lois de notre physique à notre monde à nous, et sans doute aussi les étendre à chacun des mondes pris isolément, mais rien ne dit qu’elles s’appliquent encore à l’univers entier, ni même qu’une telle affirmation ait un sens, car l’univers n’est pas fait, mais se fait sans cesse. Il ne reviendra pas. Ce fut le fond de la religion romaine, même après que la plus large place eût été faite aux grandes divinités importées de Grèce et d’ailleurs : le lar familiaris, qui était l’esprit de la maison, conservera toujours son importance. En second lieu, cette réforme aggrave le déficit démocratique en Europe. Et quand, enfin, il se décide à laisser tomber de ses augustes lèvres quelques phrases vagues où il est question de sympathie ; lorsqu’il condescend à visiter la France — alors, c’est du délire. Deuxième facteur : les bonnes performances macroéconomiques du continent, si riche en matières premières. Cet écart peut sembler substantiel et difficile à surmonter, mais le problème peut être abordé sous un autre angle, plus optimiste : la formation brut de capital fixe s’élève pour la France à 400 milliards d’euros, il suffirait donc d’orienter 5% de cette somme en investissements verts pour atteindre les objectifs fixés. Tout entier, sans doute, il nous suit à tout instant : ce que nous avons senti, pensé, voulu depuis notre première enfance est là, penché sur le présent qui va s’y joindre, pressant contre la porte de la conscience qui voudrait le laisser dehors. » Mais il y a bien d’autres sortes d’inductions qui n’ont aucun rapport avec la notion de genre et d’espèces comme lorsque l’on prolonge ou que l’on complète par induction le tracé d’une courbe, ou comme lorsque l’on étend une loi physique, telle que celle de Mariotte, au delà des termes précis de l’expérience ; et, dans le cas même que Kant a eu en vue, on ne saisit pas bien nettement quelle différence il y a entre attribuer à une chose par induction ce qui convient à sa congénère, ou conclure par analogie qu’elle possède la qualité trouvée dans sa congénère. Ainsi la technologie est le levier primordial pour passer du modèle traditionnel basé sur la vente de produits à une approche de coordination et d’intégration de produits et services externes à la banque assemblés autour d’un acte d’écoute client et de conseil. Mais cette décision va aussi s’avérer extrêmement porteuse pour l’armement naval chinois. De ce qui n’est pas abstrait et conventionnel, mais réel et concret, à plus forte raison de ce qui n’est pas reconstituable avec des com­posantes connues, de la chose qui n’a pas été découpée dans le tout de la réalité par l’entendement ni par le sens commun ni par le langage, on ne peut donner une idée qu’en prenant sur elle des vues multiples, complémentaires et non pas équivalentes. Mais, dès qu’on met les Idées immuables au fond de la mouvante réalité, toute une physique, toute une cosmologie, toute une théologie même s’ensui­vent nécessairement. Mais viennent les machines qui accroissent le rendement de la terre et qui surtout en font circuler les produits, viennent aussi des organisations politiques et sociales qui prouvent expérimentalement que les masses ne sont pas condamnées à une vie de servitude et de misère comme à une nécessité inéluctable la délivrance devient possible dans un sens tout nouveau ; la poussée mystique, si elle s’exerce quelque part avec assez de force, ne s’arrêtera plus net devant des impossibilités d’agir ; elle ne sera plus refoulée sur des doctrines de renoncement ou des pratiques d’extase ; au lieu de s’a

Archives

Pages